La démocratie béninoise ou "La vache qui rit" ?


23 juin 2019 - 289 vues

La démocratie béninoise ou "La vache qui rit"? Ils ont vendu ce produit trop cher. À ceux qui ne connaissent pas ce produit original on le lui vendait plus que le prix normal. Sur les médias, à l'étranger, tout le monde parle de cette démocratie handicapée par les magouilles, la corruption et la culture du gain facile. À la question de savoir ce qui est au fond de cette fierté, certaines personnes s'appuient sur leur liberté d'expression; un véritable paradoxe car si le développement se limite à la liberté d'expression, tous les oiseaux qui chantent à longueur de journée seront très heureux. Loin de ce que l'on peut penser de ces décennies d'apprentissage de l'état de droit, le Bénin n'a rien donné d'extraordinaire. Ce pays ressemble à une vache qui rit après avoir perdu tout son lait et rigole comme si rien n'était. Voici que les nouveaux bergers viennent d'abattre la vache et l'arbre qui cachait la forêt est tombé. Il faut maintenant tout reconstruire en tenant compte des réalités sociales pour un meilleur devenir. La vache pleurait depuis et les populations pensaient qu'elle riait. La vache a perdu son lait depuis trois ans et alors les Béninois n'ont plus les yeux pour pleurer le décès de leur démocratie artificielle qui poussait sous la naïveté des populations. Maintenant rien ne sera comme avant, le Bénin doit chercher son modèle de démocratisation en tenant compte de tous les paramètres. Il faut comprendre que Bénin ne sera pas comme la France en 10 ou 20 ans comme certaines personnes donnent l'impression mais il peut se relever autrement en fermant les robinets de la corruption. Il faut que le Bénin se relève de ses blessures liées aux divisions politiques.