MESSAGE DE SAUVONS L'AFRIQUE A LA CAMPAGNE D'APAISEMENT A MARYLAND. ACTUALITES

28 octobre 2017 - 1521 vues

MESSAGE De MR GABIN CONRAD AFANGNIDE

PRESIDENT DE L’ONG SAUVONS l’Afrique

A la rencontre de Marylande, samedi 28 octobre 2017

Monsieur le doyen, colonel en retraite Pascal Tawès, President de l’ONG Tata Internationale,

 

Monsieur le président de l'association des béninois de New York., New Jersey et Connecticut Mr  Dénis Assongba,

 

Mesdames et Messieurs,

Nous continuons notre campagne de mobilisation, d'appel à la retenue pour sauver le Togo qui constitue une terre d'espoir pour les générations futures, un pays où se développent la générosité, l'hospitalité, l'excellence et surtout un pays béni qui a toujours  surmonté les difficultés en période de crises sociopolitiques et parvenu à un accord entre les acteurs politiques pour rétablir la stabilité sociale.

En effet depuis le début  du mois de septembre 2017, l'organisation Sauvons l'Afrique, organe de Newvisafrica Media chargé de la justice et la paix au sein de la diaspora et en Afrique, a lancé  un collectif de regroupement de tous les courants qui partagent la vision de la recherche de la voie pacifique à la crise sociopolitique au Togo.

 

Nous travaillons avec les responsables  de TATA International Inc dont nous saluons ici sa détermination, l'association des togolais de Houston, l'association des beninois de New York New Jersey et Connecticut et le mouvement politique Nouvelle Vision dont nous saluons au passage son président Dr Thon kodjovi Aubin et toutes les personnes de bonne volonté  qui nous encouragent et partagent cette vision.

 

Nous avons commencé  avec des conférence téléphoniques, des débats sur  la radio Newvisafrica et des messages d'appel au calme et à la retenue sur les reseaux sociaux.

 

Nous avons ensemble avec nos partenaires organisé une conférence  sur les crises en Afrique  pour  aider à comprendre mieux les enjeux de cette crise en vue de ramollir les tensions dans la diaspora togolaise, éviter  les montages sur les réseaux sociaux et encourager l'ouverture d'un cadre de dialogue rapide entre les acteurs politiques pour éviter le pire dans ce pays.

 

Nous réaffirmons ici encore notre volonté  de voir le Togo surmonter ces difficultés et parvenir à la paix et la stabilité sociale dans les jours à venir.

Que l'amour triomphe de la haine, le pardon prenne le dessus sur la vengeance et la réconciliation soit le premier souci de chaque togolais pour un lendemain meilleur et pour le bien être social.

 

Nous souhaitons que les prochaines résolutions prennent en compte toutes les aspirations de toutes les populations togolaises pour que chacun  se sente concerné du rôle  qui lui revient en tant que citoyen togolais jouissant des biens communs et participants aux travaux de reconstruction nationale.  

 

Chacun  doit comprendre et connaître ses droits et ses devoirs pour un bon fonctionnement de la société africaine.

 

Nous prions les responsables ou acteurs politiques, les responsables de la société civile, les autorités  religieuses, les chefs traditionnels à travailler  à leur niveau avec sagesse et amour pour mettre l'intérêt national en première  position en tenant compte de tous les facteurs qui favoriseraient les réformes du nouveau départ.  

 

Il n'est plus question de commettre les mêmes erreurs dans les textes constitutionnels qui n'apportent pas le développement mais l'instabilité économique et sociale comme dans certains pays.

 

Nous continuons à croire que les experiences recentes dans la gestion  des crises sociopolitiques en Afrique et leur retombées  aideront les acteurs politiques à prendre  des mesures draconiennes  de sortir de crise définitive qui peut inclure ;

1- La formation d'un gouvernement d'union

 

2- L’assainissement de la liste électorale pour les consultations ultérieures crédibles  

3- La compagne de réconciliation nationale avec des programmes d’actions convaincantes et crédibles accompagnés par des  organisations non gouvernementales.

4- La libération des détenus politiques et surtout ceux des récentes manifestations.

5- L’implication de la Diaspora dans le processus de la reconciliation

6- La lutte contre les intoxications sur les réseaux sociaux

7- L'ouverture d’un dialogue  national pour une meilleure lecture  du texte constitutionnel pour éviter les erreurs du passé  et éviter les conflits d'intérêts,  personnels  en vue d'intégrer les amendements nécessaires et indispensables.

Après  cette rencontre de Maryland, Sauvons l'Afrique avec ses partenaires compte  envoyer une mission au Togo pour aider les acteurs politiques dans le processus de réconciliation et de rétablissement  de la stabilité sociale.

Que le Seigneur protège le Togo

Que les togolais se réconcilient entre eux

Que le Seigneur bénisse l 'Afrique

Que le benisse les USA

Benisse le monde entier

Fait à Houston le 27 octobre 2017

Mr GABIN CONRAD Afangnide

Pdt de Sauvons l'Afrique et PDG  Newvisafrica Media Group