ALLOWE FOFO, artiste musicien béninois

06 mars 2020 à 21h23 - 536 vues
Télécharger le podcast

A la découverte d’un grand artiste chanteur qui a su s’imposer dans le showbiz béninois. De son vrai nom HOUNKPATIN Allowanou à l’état civil il est âgé de 48 ans et est du département du couffo ; république du Bénin.

En effet, connu du grand public sous le nom de ALLOWE FOFO vivant à la fois à Cotonou et à Lagos, Il a hérité la musique de son papa très jeune et ensuite son intégration dans la chorale lui a permis de prendre conscience très tôt de ses ambitions artistiques car selon lui la musique est le plus beau métier et qui rends l’homme heureux.

ALLOWE FOFO a à son actif un album audio sorti en 2004 et un album vidéo en 2005 avec plusieurs d’autres singles, ce qui lui a permis de faire la côte d’ivoire, le Ghana, le Nigeria et bien sur son très chers pays le Bénin et de partager également la scène avec les grands artistes tels que : AWILO, NIMON TOKI LALA ; AFFO LOVE, MACHARL DJ, KEDJEVARA et plusieurs d’autres. Notons qu’il est le créateur du concept SOKPOH danse, un concept qui a fait danser une université tout entière avec le titre AGBO en 2018 à LAGOS.

Père de trois enfants dont  deux garçons et une fille ,ALLOWED FOFO  a bénéficié beaucoup plus durant tout son parcours  du soutien indéfectible de l’une de ses grande sœurs qu’il profite pour saluer par ce canal .Il demande également par ce canal aux producteurs et tous les acteurs artistiques béninois  de prendre la musique au sérieux car les pays comme le NIGERIA ont compris depuis des années que l’artiste n’est rien sans son entourage et qu’également la musique nourrir très bien son homme mais toutes fois ça dépend de qui entourent l’artiste ;aussi à en croire ses mots ‘’ la musique est une grande entreprise qui profite  à ceux qui gèrent’’.

Pour finir ALLOWE FOFO remercie tous ses fans béninois, nigérians et du monde entier pour l’amour et la force qu’ils lui procurent et demande à tout un chacun de nous de s’abonner à sa page facebook, youtube, twitter ,Instagram et que le meilleurs vient dans quelques jours.

Un reportage de notre correspondante au Benin

Belvida Tiomon BOCO