MALIKA, La slameuse

10 juin 2017 - 1519 vues

Rakizatou Malika Ouattara dit Malika la Slameuse travaille à l’Institut africain de management (IAM). Elle y est aussi étudiante en Master 2 communication. Cependant, elle trouve du temps pour son art, le slam. Sur le marché du disque, un album de 12 titres a été sorti officiellement le 30 janvier 2016. Avant, Malika faisait de la danse hip hop. «A l’époque, c’était le jean qui pend, la casquette en l’envers », nous dit-elle. Mais aujourd’hui, c’est une Malika très pieuse, musulmane pratiquante avec un autre style musical qu’on retrouve. <<C’est lors d’une compétition de danse Hip hop que j’ai découvert le slam. J’ai juste écouté un slameur et je me suis dit : pourquoi ne pas m’y lancer ? La même soirée, je me rappelle, j’ai pris une feuille et un stylo et j’ai écrit mon premier texte de slam. La seule règle que je connaissais, c’est qu’il y avait des rimes. C’est juste comme cela que le slam est né et au fur et à mesure, on s’y plait et on y reste.>>

https://burkina24.com/2016/03/27/malika-la-slameuse-lhomme-quil-me-faut-existe/